27 femmes ont été tuées en août

La plateforme « We Will Stop Femicide » a annoncé mardi que 27 femmes avaient été tuées par des hommes en août et que 23 femmes sont mortes dans des circonstances suspectes. « Quatre femmes ont été tuées pour des problèmes économiques, 7 autres ont été tuées suite à des décisions de divorce ou en refusant une réconciliation.

La violence contre les femmes et les féminicides sont camouflés, ce qui explique pourquoi dans le cas de 16 femmes, il a été impossible d’établir comment elles avaient été tuées. La plate-forme a souligné que la violence continuera d’augmenter à moins que l’on ne détermine par qui et pourquoi les femmes ont été tuées et à moins qu’un procès équitable ne soit organisé. De plus, il est nécessaire de sanctionner correctement les meurtriers et des mesures préventives doivent être mises en œuvre.

Sur les 27 femmes tuées en août, 8 ont été tuées par leur mari, 6 par leur petit ami, 4 par leur ex mari, 4 par des hommes qu’elles connaissaient, 2 par des proches, une par son père, une par son frère et une par son fils ».

La plateforme a également souligné que 15 des femmes avaient été tuées chez elles, 5 dans la rue, 3 sur le terrain, une dans la voiture, une sur le lieu de travail, une dans un lieu public. De outre, 56% des femmes tuées ce mois-ci ont été tuées chez elles et 19% dans la rue. 14 d’entre elles ont été tués par des armes à feu, 7 par des armes blanches, 3 par la noyade, 2 par coups et l’une d’entre elle a été brûlée.