Au moins 20 femmes assassinées et 20 enfants victimes d’abus sexuels en avril

L’atmosphère créée par l’AKP encourage les féminicides. Au moins 20 femmes ont été assassinées et 20 enfants ont été victimes d’abus sexuels durant le mois d’avril en Turquie.

Les abus sexuels sur mineurs et les féminicides connaissent une augmentation continue en Turquie. L’atmosphère créée par l’AKP, la politique d’impunité et le langage sexiste des médias jouent un rôle déterminant dans cette augmentation.

Selon Jinnews, au moins 20 femmes ont été assassinées et 20 enfants ont été victimes d’abus sexuels en avril. L’agence de presse féminine indique par ailleurs que quinze femmes ont signalé des viols, des agressions sexuelles, des violences et des menaces, et que trois enfants ont été tués. Elle souligne en outre que des réductions de peine ont été accordées par la justice turque à 5 auteurs d’abus sexuels pour «bonne conduite».
27 femmes tuées en mars

Des femmes sont tuées chaque jour en Turquie. Le nombre de féminicides a fortement augmenté sous le gouvernement AKP.

La plate-forme « Nous allons stopper les féminicides » a annoncé qu’au moins 27 femmes avaient été tuées en mars et 43 en janvier, indiquant par ailleurs que 391 femmes avaient été victimes de violence masculine en 2018, contre 346 en 2017 et 284 en 2016.