La Chambre des représentants américaine adopte des sanctions contre la Turquie

La chambre des représentants des États-Unis a adopté des sanctions contre la Turquie, du fait de l’achat par Ankara du système russe S-400.

Le projet de loi d’autorisation de la Défense nationale (NDAA), d’un montant de 740 milliards de dollars, qui comprend la mise en œuvre de sanctions contre la Turquie en raison de l’achat par Ankara du système de défense aérienne russe S-400, a été adopté, mercredi 9 décembre, à une écrasante majorité à la Chambre des représentants américaine.

Le droit de veto du président américain Donald Trump sur le projet de loi disparaîtra si celui-ci est également adopté à une majorité de plus des deux tiers par le Sénat qui devrait voter cette semaine.

Parmi les sanctions envisagées, figurent la cessation du soutien des banques import-export, l’interdiction de crédit des institutions financières américaines et internationales, le refus des transactions directes avec la Réserve fédérale américaine et l’interdiction des transactions en devises.