Un autre journaliste arrêté au Sud-Kurdistan

Un journaliste de l’agence de presse Roj News a été arrêté hier, à Çoman, au Sud-Kurdistan (Irak). Il avait dénoncé sur les réseaux sociaux l’arrestation de jeunes militants, dans le cadre des manifestations antigouvernementales qui font rage depuis une dizaine de jours dans la région autonome.

Le journaliste de Roj News, Zusik Hamed, a été arrêté samedi, à Çoman. Le correspondant de l’agence de presse basée au Sud-Kurdistan est accusé d’avoir fait des déclarations sur les médias sociaux en relation avec l’arrestation de dix jeunes gens de Qesrê, dans le cadre des manifestations qui ont lieu depuis plus de 10 jours pour dénoncer la corruption au sein du Gouvernement régional du Kurdistan (KRG) dominé par le Parti démocratique du Kurdistan (PDK).

Samedi, le journaliste s’est présenté au poste de police de Çoman après avoir été convoqué par téléphone. Une fois au poste de police, il a été mis en garde à vue et remis à la police de Soran, dans le gouvernorat de Hewlêr (Erbil).

Le journaliste avait vivement critiqué la façon dont les autorités traitaient les militants mineurs arrêtés lors des manifestations antigouvernementales à Qesrê et dénoncé les violations des droits humains au Sud-Kurdistan.